En Antarctique, des touristes à l’assaut de “la dernière frontière”

En Antarctique, des touristes à l’assaut de “la dernière frontière”

Ni palmiers ni sable fin… Des corps à moitié nus s’enfoncent dans une eau glaciale devant des manchots interloqués: horizon longtemps hors d’atteinte, l’Antarctique est devenu un terrain de jeu pour touristes, au risque de précipiter sa métamorphose.
“C’est comme des coups de couteau”. Transi dans son maillot, Even Carlsen, un barbu norvégien de 58 ans, sort d’un bain d’à peine 3°C sur l’île Half Moon, à la pointe de la péninsule antarctique .Autour, des blocs de glace en forme de cocotte en papier, d’origami ou même d’amphithéâtre flottent, photogéniques, sur une mer d’huile. Sur le rivage, une équipe médicale veille.

Lire la suite sur boursorama.com