Pour attirer touristes et investisseurs, le Groenland mise sur de nouveaux aéroports

Pour attirer touristes et investisseurs, le Groenland mise sur de nouveaux aéroports

Plus de 480 millions d’euros vont être investis dans la construction de ces infrastructures. En 2023, il sera possible de voyager directement vers l’Europe et l’Amérique du Nord depuis l’île.
Le Parlement du Groenland a adopté le projet de construction d’aéroports internationaux espérant désenclaver cette île immense, territoire autonome danois aux confins de l’Atlantique nord. Ce projet controversé entérine la participation directe de Copenhague au financement d’aéroports dans la capitale Nuuk mais aussi à Ilulissat, coeur touristique, et Qaqortoq dans le sud du pays. Il a été adopté jeudi par 18 voix sur les 29 du Parlement monocaméral, l’Inatsisartut.

Lire la suite sur bfmtv.com