Le tourisme à la ferme fait recette et se spécialise

Le tourisme à la ferme fait recette et se spécialise

Seuls 10 % des gîtes ruraux sont agricoles, et les clients qui les fréquentent sont avides d’explications et de respect de l’environnement.
Passer une nuit à l’alpage dans le massif des Aravis, en Haute-Savoie, au pied du mont Charvin. Une expérience goûtée par de nombreux touristes prêts à affronter la demi-heure de marche pour arriver au refuge de l’Aulp de Marlens. Propriété de la commune, ce chalet abritant dortoirs et espace de restauration, est géré par les agriculteurs de la ferme du Vent des cimes, producteurs de reblochon fermier AOP, de chevrotin AOP et de tomme de Savoie.

Lire la suite sur lemonde.fr