Une aventure culturelle en Afrique

Les pays africains sont reconnus surtout en ce qui concerne leur richesse culturelle remarquable. Chacun d’eux possède sa particularité même s’il existe des traits communs de par le mélange ethnique et certaines conditions géographiques identiques. Madagascar figure parmi les destinations les plus prisées des globe-trotters. Cette contrée se distingue par ses sites historiques à couper le souffle et ses nombreuses traditions appréciées dans toutes les régions. Entre autres, on cite le Famadihana. Il s’agit d’un rituel de retournement des morts qui se pratique notamment sur les hauts plateaux. Il consiste à déterrer les os des ancêtres et à les envelopper dans des linceuls frais dénommés « lambamena ». Cette occasion rassemble tous les membres de la grande famille et plusieurs amis conviés en vue d’une festivité. Cette dernière est animée par une danse accompagnée de musiques locales. Elle est également marquée par le sacrifice de bétail dont la chair sera servie aux invités. L’évènement s’organise durant l’hiver austral, c’est-à-dire entre juin et septembre. C’est le « mpanandro », un personnage important dans la société tenant le rôle d’astrologue qui fixe les dates de déroulement de la cérémonie.

Les sites historiques de la grande île

Lors d’un voyage Afrique, faire un petit détour dans la capitale de Madagascar est une façon de découvrir la culture de ce continent. En effet, cette cité nonchalante recèle des lieux attrayants qui reflètent la civilisation du pays, voire celle de ses voisins. Sur l’une des plus hautes collines d’Antananarivo, les bourlingueurs pourront voir le « Rova Manjakamiadana ». Ce site représente un palais royal du XIXe siècle. Il recentre un édifice en pierre, renouvelé sous la direction de l’architecte britannique James Cameroun. On y trouve également un temple protestant qui fut construit après la conversion de la reine Rasoherina au christianisme. À l’entrée, les touristes apercevront l’Arc de triomphe surmonté d’un épervier. Celui-ci symbolise le royaume Merina. Toujours dans cette localité, les routards auront l’opportunité de visiter le musée d’Andafiavaratra, ancienne résidence du premier ministre Rainilaiarivony. Ce conservatoire renferme quelques objets rescapés de la catastrophe du Rova.

Un séjour en Afrique du Sud

En continuant leur périple par un circuit Afrique du Sud, les voyageurs exploreront de nombreux attraits à Johannesburg. Cette grande ville grouillante était la scène de combat pour l’émancipation du peuple noir. Parmi les sites incontournables, on peut citer le Musée de l’Apartheid. Celui-ci illustre la montée et la chute de l’époque de la ségrégation raciale et de l’oppression dans la contrée. Les visiteurs y verront des documents et des films expliquant les histoires de la lutte pour la démocratie. Par ailleurs, dans le quartier de Newton, les touristes trouveront plusieurs salles de concerts et de théâtres. On y aperçoit des petites statuettes en bois aux allures africaines qui sont exposées sur les trottoirs. Ce lieu culturel abrite également le Museum Africa. En faisant un détour à Sandlon city, les routards pourront dénicher des grands hôtels et la place Nelson Mandela. À Soweto, ils auront l’opportunité de visiter le lieu de naissance de ce héros africain ainsi qu’un conservatoire dont il est le constructeur, en mémoire d’Hector Pieterson.