Pour les vacances, l’astro-tourisme surgit de la nuit

Pour les vacances, l’astro-tourisme surgit de la nuit

UN PEU PLUS PRES DES ETOILES La «propreté» du ciel de certaines régions françaises (Morvan, Cévennes…) devient un atout pour attirer des visiteurs désireux de contempler les étoiles sans pollution lumineuse.
Vers l’infini, et la campagne. Il y a 50 ans, Neil Armstrong allait sur la Lune pour en admirer les cratères. En 2019, les touristes français ont la même vue depuis le Morvan. Et ils sont toujours plus nombreux à avoir la tête dans les étoiles. Ce que les professionnels du tourisme ont bien compris. Certains acteurs publics comme privés misent sur un ciel « propre » pour attirer amoureux du cosmos et citadins en manque de nature.

Lire la suite sur 20minutes.fr