Trekking au népal : quand partir et quel circuit choisir ?

Le Népal, c’est la destination préférée des trekkeurs ; des forêts tropicales, des passages de cols enneigés, des talwegs encaissés…Un trekking au Népal reste le rêve de tout amateur de montagne. Il offre en effet un panel de possibilités incroyables pour vivre une expérience unique. Il faut souligner que vous n’avez pas besoin d’être athlète de haut niveau pour profiter d’un trekking au Népal. Quelles que soient vos envies, laissez-vous surprendre par les nombreux itinéraires tels que le fameux Tour des Annapurnas, le camp de base de l’Everest, la vallée de Gokyo ou encore celle du Khumbu.

nepal1

Les principaux itinéraires

Au Népal, il y a tellement de destinations et de styles possibles de trekking que vous pouvez trouver facilement celui correspondant à votre niveau de forme physique, de votre niveau en trekking, de votre calendrier ainsi que de votre budget. On peut citer six principaux treks réputés au Népal dont le tour de Manaslu, le tour des Annapurnas, les lacs de Gosainkund et vallée du Langtang, la grande traversée Dolpo-Mustang, le Haut Dolpo et enfin le camp de base de l’Everest par les hauts cols. Quels que soient le circuit et la destination que vous choisirez, le meilleur moment pour effectuer un trekking au Népal reste le printemps et l’automne. Le printemps est la saison appréciée par les amateurs de fleurs, et ceux qui recherchent du calme. Il y a en effet moins de trekkeurs sur cette période. Si vous voulez profiter d’un beau temps et d’un ciel dégagé, partez en automne. Il faut quand même souligner que cette période est chargée en touristes, vous trouverez plus de monde dans les lodges, sur les treks. Ainsi, pour profiter amplement de votre séjour, vous devrez réserver à l’avance votre voyage et votre séjour au Népal.

nepal2

Quelques idées sur le prix d’un trekking au Népal

L’Agence trekking népal propose des services variés et organise tous types d’aventures de façon originale pour vous satisfaire. Que vous choisissiez de passer par une agence de voyages ou de partir sans guide, le coût de votre trekking au Népal dépendra de la durée de votre séjour, du type de logement que vous recherchez, ou encore de la période durant laquelle vous partez. Si vous décidez de partir sans guide, vous êtes libre et autonome de ce que vous faites, vous pouvez vous offrir un trekking improvisé. Bien entendu, si vous partez sans guide, le prix sera forcément moins cher ; ceci reste le meilleur choix si votre budget est limité. Il faut quand même préciser que dans certaines régions, la présence d’un guide est obligatoire.

nepal3