Un voyage de découvertes touristiques au Salvador de Bahia, au Brésil

Un voyage de découvertes touristiques au Salvador de Bahia, au Brésil

 

Salvador, dans l’État de Bahia, se trouve au bord de l’océan Atlantique.Il couvre une superficie d’environ 700 km2. Cette ville brésilienne qui compte plus de 2 900 000 d’habitants attire d’innombrables touristes en raison de sa riche culture, sa cuisine variée et ses paysages attrayants. Pendant leur voyage au Brésil, les globe-trotters vivront des instants mémorables sous le rythme de la capoeira. Celle-ci est un art martial afro-brésilien fondé sur des techniques de combat et de danse. Généralement pratiquée par 2 personnes, elle requiert rapidité, force et souplesse pour déjouer son adversaire. Étant une activité physique et sportive, la capoeira est bénéfique pour l’esprit, le corps et la santé, notamment pour la stabilité cardio-respiratoire ainsi que la résistance musculaire. Par ailleurs, un passage à Salvador est une occasion unique pour participer à son fameux carnaval de rue, l’un des plus célèbres du Brésil. Durant cet évènement, la ville concentre une foule énorme dans une ambiance festive animée par des chants et des danses, rappelant la Fiesta Nacional del Folcloro, une cérémonie traditionnelle à découvrir lors d’un voyage Argentine.

Des recettes gastronomiques à déguster

Lors de leur séjour à Salvador, les bourlingueurs peuvent faire un tour gastronomique pour goûter à des délices authentiques. La cuisine bahianaise utilise principalement du poisson et des épices. Parmi les plats traditionnels les plus servis dans les restaurants, on trouve l’abará, le Bobo-de-Baiana et l’acarajé. Ce dernier est une friture composée de haricots, d’oignons et de sel. Ce met est, le plus souvent, accompagné de caruru (du confit de haricots africains mélangé avec des crevettes), de vatapá et de langoustine. À noter qu’il est utilisé comme offrandes lors des cérémonies du candomblé tout comme le munguzá. En ce qui concerne les boissons, les globe-trotters peuvent se désaltérer avec des cocktails ou des jus de mangues, de goyaves etde fruits de la passion. Ce sont d’excellents rafraîchissements après avoir dégusté des gourmandises et des desserts.

Quelques sites à visiter

Hormis l’art culinaire, les nombreux sites qui constituent le Salvador sont aussi des merveilles à apprécier. Les bourlingueurs admireront, entre autres, l’église Nosso Senhor de Bonfim. Cet édifice est considéré comme la bâtisse chrétienne la plus célèbre de la ville. Sa construction a débuté en 1745 et fut achevée en 1772. À l’intérieur de ce monument, les touristes apercevront une salle des miracles dans laquelle les fidèles déposent des photos des parties malades de leur corps qu’ils souhaitent guérir. À l’extérieur, les visiteurs verront des bracelets légendaires en tissus colorés. Selon les croyances locales, ces parures sont à nouer 3 fois autour du poignet et que chaque nœud représente un vœu. Le désir sera ensuite réalisé au moment où l’accessoire sera détaché du bras. Par ailleurs, la découverte de Pelourinho est une occasion à ne pas rater dans la ville de Salvador. Il s’agit d’un quartier historique inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO grâce notamment à ses bâtisses colorées, ses églises et ses places pavées.